St Vincent

L'Eglise reconnaît une bonne dizaine de St Vincent, cependant celui représenté ici par le santonnier Jouve est incontestablement St Vincent de Saragosse. Il tient dans une main une grappe de raisin et dans l'autre la palme du martyr.

Né à Saragosse en Espagne, le jeune homme devient diacre de l'évêque du lieu. Celui-ci ayant des problèmes d'élocution c'est Vincent qui est son porte-parole.

Les Chrétiens sont persécutés ; les deux hommes sont arrêtés. L'évêque est condamné à l'exil tandis que Vincent est torturée sur une maie de pressoir, ce qui le fera choisir bien plus tard comme saint patron par les vignerons.

Il meurt le 22 janvier 304.

Son corps, abandonné aux charognards en pleine campagne est protégé par un corbeau, on décide alors de le jeter en mer, mais le corps revient sur le rivage plus vite que les marins chargés de l'opération...

Localisé par une dame chrétienne, il aurait été finalement transféré à l'abbaye St Benoît de Castres puis à Lisbonne.

Quelle place a donc ce saint dans une crèche ? A priori, comme tous les saints aucune. Il ne peut guère être associé qu'aux vignerons que les amateurs de crèche se plaisent à mettre en scène. Il n'en demeure pas moins que certains santonniers ont su remarquablement le représenter. 



15/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres