Restauration d'un santon

On trouve parfois, rarement dans le Nord il est vrai, des santons très abimés ou même simplement à la peinture très usée...

 

Voici un exemple d'une Arlésienne de Carbonel, manifestement ancienne elle n'est plus au catalogue.

Sa coiffe était cassée, elle a donc été restaurée avec de l'argile durcissant à l'air (on voir le blanc sur la tête).

 

 

 

En plus ce santon a été manifestement manipulé avec des mains humides puisqu'on trouve un peu partout du vert du socle...

 

Il a d'abord été débarassé, autant que possible de son ancienne couche de peinture et est redevenu presque "brut"... Je vous épargne la photo de l'Arlésienne nue !

 

Puis repeint dans des couleurs proches de celles d'origine. Le bleu est légèrement différent car je le préfère, pour le reste les teintes ont été respectées.

 

Voici le résultat final :

 

 

Cette Arlésienne pourra prendre place dans la crèche et connaître une deuxième vie !



13/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres