Le ramoneur

Le nettoyage des cheminées est évidemment apparu avec les cheminées, on s'est vite aperçu que négliger cet aspect était dangereux.

Pourtant ce n'est qu'à partir du XVIIIe siècle que la profession s'organise. Les maisons disposant de cheminées étant plus nombreuses, le nombre de ramoneurs augmenta.

Les Savoyards se firent une spécialité de ce travail. Ils voyageaient généralement à deux, un jeune garçon, comme le santon Escoffier ci-dessus, et un adulte. Le plus jeune pouvait se glisser dans les conduits et les nettoyer de l'intérieur.

Ce métier était particulièrement risqué, outre l'étouffement par la suie, assez fréquent, les garçons avaient souvent des déformations articulaires et développaient des cancers dès l'âge de vingt ans.

C'est sur la pression de l'opinion publique qu'on a cherché une autre solution, amenant à la création de longues brosses évitant d'entrer dans le conduit puis d'un aspirateur à suie.



17/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres