Le mouton

 

Le mouton, s'il y a bien un animal qui est présent dans toutes les crèches, c'est bien lui !!!

Vous noterez d'ailleurs qu'on appelle systématiquement mouton... des brebis !

 

Mais que savez-vous de cet animal ???

 

Un petit rappel sur l'histoire du mouton

 

Parmi les premiers animaux domestiqués par l'homme, dès 10000 ans avant J.C., le mouton a quasiment disparu à l'état sauvage.

D'un caractère facile, peu agressif, rapidement adulte, avec un taux de reproduction élevé, il avait tout pour séduire l'homme.

On considère généralement qu'il a comme ancêtre le mouflon, le mouflon européen n'étant lui-même que le descendants de moutons domestiqués retournés à l'état sauvage...

 

A l'origine les moutons sont élevés essentiellement pour la viande, leur lait et leur peau. Des illustrations trouvées en Iran semble confirmer le fait que la laine n'a commencé à intéresser les éleveurs que vers le VIe millénaire avant J.C.

Les premiers vêtements de laine ne seraient cependant apparus que trois millénaires après.

La laine était alors apparemment recueillie après qu'elle soit tombée naturellement de l'animal comme c'est encore le cas pour la race Soay, sans doute la plus proche du mouton préhistorique, ses représentants sont de petite taille, mâles et femelles portent des cornes et ne peuvent être tondus.

L'élevage de troupeau pour leur laine semble avoir été une des premières activités économiquement organisée. Le mouton devient une monnaie d'échange et une mesure de la richesse de son propriétaire.

 

L'élevage du mouton passe rapidement de l'Asie à l'Europe, chez les Grecs de l'Antiquité il est le principal animal domestique. Les Romains font de même et développent cette activité dans tout leur empire.

On sait qu'ils ont notamment créé vers 50 en Angleterre une manufacture de transformation de la laine.

 

Vers l'an 1000, l'Espagne et l'Angleterre possèdent les plus grands troupeaux.

Le premier de ces pays s'est fait une spécialité de l'élevage des Mérinos. Les moutons se déplacent alors dans tout le pays sans que personne ne puisse s'opposer ni à leur passage ni à leur pâturage sur ses terres. Le roi d'Espagne interdit strictement toute exportation, et ce n'est qu'en vertu d'un accord secret entre Louis XVI et son cousin, Charles III, le souverain espagnol que les premiers moutons Mérinos arrivent en France en 1786.

En Angleterre, l'organisation est toute différente, bien plus proche de notre fonctionnement moderne avec des moutons sédentaires. Néanmoins l'importance économique de la vente de laine est la même dans les deux pays.

En France l'élevage du mouton, s'il a toujours existé, n'a jamais eu cette importance. On consommait sa viande, on utilisait sa laine et on utilisait son lait pour faire des fromages, mais ce n'était pas un des piliers de l'économie.

 

Les moutons dans la crèche

 

Nous connaissons tous le mouton, debout, couché ou broutant, créé depuis longtemps par les santonniers, sans oublier le bélier, plus rare et étrangement toujours représenté debout.

Ci-dessous un bélier du santonnier Fouque.

 

 

Depuis quelques années on voit aussi apparaître des agneaux et des brebis qui allaitent leur petit comme celle ci-dessous de Carbonel.

 



21/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres