Le marchand de glaces

 

 

 

 

 

Quelques santonniers, ici le Belge Noirhomme, représentent des marchands de glaces.

 

Mais que savons-nous de ce dessert si commun de nos jours ?

 

L'apparition des premiers desserts glacés

 

C'est en Chine qu'on trouve la première trace de dessert refroidis par l'usage de glace ou de neige plusieurs siècles avant J.C.

 

Puis les Arabes inventent le sharbet, glaçon fruité, qui deviendra sorbet en français.

De Bagdad, la technique parvient à la Grèce. Les premières glaces aux fruits sont consommées à la cour d'Alexandre le Grand vers 300 ans avant J.C.

Il s'agit alors de salades de fruits mélangées à du miel et à du vin et refroidies par la neige.

Les Romains apprennent à leur tour à faire des glaces. On dit que l'empereur Néron faisait venir de la neige des Apennins pour offrir à ses invités des sorbets au miel, à l'eau de rose ou encore à la cannelle.

 

La fin de l'empire romain fait disparaître les glaces des tables.

 

Le retour des glaces en Europe

 

Marco Polo rapporte de Chine, au XIVe siècle, la technique. Elle est aussitôt adoptée en Italie où on sert des sorbets à la table des seigneurs et du pape.

 

En France, il faut attendre le mariage d'Henri II avec une Italienne, Catherine de Médicis, en 1533.

 

C'est sous Louis XIV que le célèbre cuisinier Vatel invente les crèmes glacées au chocolat et à la vanille.

Mais consommer des sorbets ou des glaces demeure un privilège des plus aisés.

 

La démocratisation des sorbets et des glaces

 

En 1668, un Italien, Francesco Procopio, crée à Paris le Café Procope où il propose plus de 80 parfums de glaces.

 

Le succès est immédiat.

 

Cependant il faut encore, jusqu'à la fin du XIXe siècle se rendre le plus souvent dans un établissement spécialisé pour en consommer.

 

Les marchands ambulants

 

Ils apparaissent vers 1850 en Angleterre.

En 1904, les premiers cornets sont vendus lors de l'Exposition universelle de Saint-Louis aux Etats-Unis, les commerçants disposent enfin d'un moyen commode pour vendre leurs produits. Ils remplacent les cornets de papiers, de verre ou de métal, utilisés jusque là. La recette semble avoir été créée en France dès le milieu du XIXe siècle.

 

Vingt ans plus tard, une invention américaine, le batonnet, permet l'industrialisation de la glace individuelle.

 

Dès lors le nombre de marchands de glaces ambulants ne cesse de se développer. Même si, depuis la généralisation de l'usage du congélateur, chacun peut conserver les glaces et sorbets à domicile.

 



29/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres