Le marchand de coco

Le coco est une boisson rafraîchissante obtenue par la macération de bâtons de réglisse dans de l'eau citronnée. Elle apparaît au XVIIIe siècle.

Le marchand de coco fait partie de ces petits commerçants ambulants qui propose leurs produits en déambulant dans les villes. Il agite une sonnette, qu'on voit sur le santon de Fontanille dans la main droite et sert la boisson contenue dans la fontaine qu'il a sur le dos dans un gobelet d'étain, ici dans sa main gauche. D'autres sont tenus par sa ceinture.

Cette boisson était si populaire que plusieurs écrivains ont décrit la vie de ces marchands ambulants. Nous apprenons ainsi que le commerçant entretenait avec soin sa fontaine qu'il astiquait chaque matin avant de préparer sa boisson. Dans la fontaine elle-même se trouvaient deux compartiments remplis l'un de coco, l'autre d'eau pure pour le rinçage du gobelet. Quand il sert un client, il essuie le gobelet à son tablier.

Seule inexactitude dans le santon, le marchand de coco portait un bâton qu'il plaçait sous la fontaine pour le soulager du poids à chaque halte.

La journée est longue, il la commence tôt le matin pour l'achever à la sortie des théâtres. Mais dès qu'un événement un peu exceptionnel se produit, il est là aussi... Lors des revues militaires, des courses de chevaux, des foires... Partout où il y a de la foule on trouve un de ces porteurs de fontaine.

Pourtant au début du XXe siècle, ils disparaîtront définitivement.



17/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres