Le boeuf de la crèche

 

Le boeuf se serait trouvé dans l'étable où Marie et Joseph trouvent refuge à Bethléem.

Il s'impose dans les représentation de la crèche que fait St François d'Assise. On lui attribue même un rôle, il doit réchauffer de son souffle le nouveau né. Car pour les Européens, un enfant né le 25 décembre ne peut souffrir que du froid.

En 1563, le Concile de Trente choqué par sa présence aux côtés des hommes, cherche même à interdire sa représentation dans la crèche. Seuls les hommes pouvaient se prosterner devant Jésus, fils de Dieu. Les peintres du XVIIe siècle ne le font donc pas figurer dans leur nativité, tout comme son compère l'âne.

L'habitude se maintint cependant, et il semble aujourd'hui inconcevable de faire une crèche sans boeuf...

 



19/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres