La marchande de picons

 

La marchande de picons étaient autrefois un personnage de la vie marseillaise.

Tout le monde connaît le célèbre apéritif de M. Picon, nommé tout simplement le... Picon ou amer-Picon. Cet apéritif nécessite l'emploi de zestes d'orange. L'entreprise achetait donc d'importante quantité d'oranges, elle revendait ensuite les fruits dont elle n'avait nul besoin à des gens modestes qui eux-mêmes les revendaient près du Vieux-port.

 

La marchande de picons portaient en général toujours la même tenue, un tablier noir, un châle en tricot, des socquettes violettes et des chaussures noires.

 

Très peu de santonniers ont représenté ce petit commerce. La plupart ont fait les oranges... orange alors que justement, ayant été débarassées de leur peau, elles étaient blanches. Le santonnier Denizou a su respecter toutes ces caractérisques pour créer ce santon attachant.



19/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres