La femme aux calissons

Cette femme, création du santonnier Jouve, est évidemment une Aixoise, elle porte un panier de la spécialité de la ville, les calissons.

Cette confiserie, probablement ancienne, puisqu'on en aurait servi à la table du roi René au milieu du XVe siècle, est composée d'une pâte faite de melon confit, de poudre d'amande et de sucre posée sur une feuille de pain azyme, elle même recouverte de sucre glace.

Selon la légende son nom viendrait d'une réflexion de la reine Jeanne, épouse du roi René, qui aurait dit à une de ses proches après en avoir dégusté un "Di calin soun", c'est-à-dire "Ce sont des câlins". Il est cependant bien peu probable que la reine, native de Bretagne, se soit exprimé en provençal.



16/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres