La femme à la chaufferette

Cette femme est aisée, sa tenue est soignée et elle porte une chaufferette en cuivre à la main.

Cette sorte de boîte était remplie de braises tirées du feu, et servait à se réchauffer les jambes. On posait les pieds sur le couvercle puis on posait une couverture sur le bas du corps ce qui concentrait encore la chaleur. Dans l'autre main, elle a un soufflet qui servira à ranimer les braises une fois arrivée près de la Sainte famille.

Ce personnage traditionnel de la crèche provençale apporte le feu qu'on associe symboliquement à Dieu. Le feu représente traditionnellement l'amour de Dieu, qui peut se ranimer même quand il semble éteint. Il est porté par une vieille femme supposée sage.



16/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres