La Comtadine

La Comtadine, représentée par certains santonniers est une habitante du Comtat Venaissin, actuellement une partie du Vaucluse.

Les historiens ne sont pas d'accord sur l'origine même du nom du comté. Il entre dans l'histoire en 1274 quand le roi de France Philippe III, le cède au pape, Grégoire X.

En 1313, le pape Clément V s'installe à Carpentras qui devient la capitale de la région. Après l'achat d'Avignon, le comtat et cette ville forment un état distinct, battant monnaie, placé sous l'autorité du Pape.

Les rois de France essayeront jusqu'à la Révolution d'annexer ces possessions enclavées dans leur royaume. Ils occupent régulièrement la région notamment en 1663 et 1668 .

En 1720, une peste qui se déclare à Marseille, pour protéger le reste du royaume, des troupes sont chargées d'empêcher quiconque de passer la Durance. Mais le Comtat Venaissin étant indépendant, il faut une rencontre entre le représentant du roi et celui du pape pour décider de la construction du "mur de la peste" par les Comtadins. Les travaux durent cinq mois et aboutissent à la construction d'un mur en pierres sèches de 1,90 mètre de hauteur, de 36 km de longueur, le long duquel sont placés cinquante postes de garde et 21 enclos. A la fin de juillet les soldats pontificaux commencent à monter la garde mais dès le mois suivant la peste se déclare en Avignon et le Régent de France fait garder le murs par les troupes royales. La sévérité du contrôle affame les Comtadins mais le France ne parvient cependant pas encore à s'emparer du comté.

De 1768 à 1774 la région est occupée par les troupes françaises. Le roi accuse le Pape d'accueillir des contrebandiers mais surtout des Jésuites et des imprimeurs chassés de son royaume. En 1774, les soldats se retirent, le nouveau pape, Clément XIV ayant supprimé l'Ordre des Jésuites.

Quand arrive la Révolution, le comtat se révolte. Proposition est faite de demander sa restitution à la France dès novembre 1789. Des troubles ont éclaté dès le l'été et en août 1791 une délégation se rend à Paris pour demander le rattachement à la France. La chose est officialisé le 14 septembre 1791. Le 25 juin 1793, la Convention crée le département du Vaucluse formé du Comtat Venaissin, du Haut-Vaucluse, du Pays de Sorgues et du Pays du Lubéron.



17/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres