L'homme-orchestre

Ce beau santon du santonnier Volpès me permet d'évoquer un personnage autrefois présent sur de nombreux lieux de réjouissance.

A la fin du Moyen-âge on voit apparaître des hommes qui porte une caisse sur le dos qu'il font raisonner à l'aide d'une batte fixée à un axe de rotation qui bouge quand le musicien remue le pied. Des mains ils peuvent ainsi jouer d'un autre instrument, souvent de la vielle, comme le santon, mais aussi parfois de la flûte.

Musiciens itinérants, ceux qu'on appelait alors "taborins" allaient de ville en ville pour animer les noces et les fêtes.

De nos jours, ils sont de plus en plus rares...



18/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres