L'âne

 

Petite histoire de l'âne

 

L'âne appartient tout comme le zèbre et le cheval à l'ordre des équidés.

Originaires du continent américain, ils arrivent par le détroit de Behring qui n'est pas envahi par la mer en Asie. Le cheval se développe essentiellement en Asie centrale tandis que l'âne et le zèbre trouve une terre qui leur convient en Afrique.

 

L'homme s'intéresse d'abord à l'âne comme gibier.

Vers 6000 ans avant J.C., probablement en Egypte, l'âne est domestiqué.

L'animal devient alors omniprésent dans la vie quotidienne.

 

L'âne dans la crèche

 

Cet aniam va remplir de multiples fonctions au fil des siècles, la plupart sont illustrées par des santons :

- Animal de bât, il est plus placide qu'un cheval, moins cher à entretenir et plus facile à charger du fait de sa taille. Avant l'invention des moyens de transport modernes il servait à tous et à tout. Ci-dessous un âne du meunier par Gilli.

 

 

- Animal de trait, il remplace le cheval ou les boeufs chez les plus pauvres. Il tracte la charrue ou la herse et si nécessaire une carriole. L'âne ayant le pied plus sûr que le cheval, il est apprécié sur les terrains difficiles. Sa petite taille le fait choisir pour le travail dans les vignes.

 

- Animal de monte, moins cher que le cheval, il est la monture des gens modestes. Il ne se déplace le plus souvent qu'au pas ou au trot, mais on n'avait pas le même sens du temps autrefois. Ci-dessous une femme sur un âne de Jouve.

 

 

 

- Animal nourricier, on connaît moins ce rôle. Au XIXe siècle on découvre que le lait d'anesse est le plus proche du lait humain. Certains hôpitaux se mettent alors à entretenir ces animaux afin de donner leur lait, le plus souvent directement à la mamelle, aux enfants faibles et fragiles.

 

Les santonniers ont aussi créés des "ânes du berger" comme celui illustré en tête de cet article du santonnier Gilli et bien sûr des ânes, le plus souvent couchés pour la scène de la Nativité.

 

Après avoir bien failli disparaître de nos campagnes, il a trouvé d'autres fonctions, accompagner les randonneurs, aider les personnes handicapées ou encore débroussailler les forêts méditerranéennes.

 

Certains santonniers, comme ici Jouve ont simplement représenté l'âne sans chargement...

 

 



21/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres