Construction d'une maison en polystyrène

Confrontée à la quasi absence de décor en 9 cm chez les santonniers, je dois construire la plupart de mes décors.

Les maisons et autres bâtiments notamment.

J'ai d'abord essayé de les faire en argile crue. Mais pendant le premier stockage ils se sont cassés...

J'ai ensuite tenté le bois. C'est pratique, ça se travaille assez facilement mais j'en avais assez de devoir sortir la scie sauteuse à tout propos...

Je suis donc passée au polystyrène...

Celui qu'on utilise pour isoler les murs sous le papier-peint pour les épaisseurs les plus minces et celui qu'on trouve dans les magasins de loisirs créatifs pour l'épaisseur de 10 mm car on trouve difficilement cette épaisseur en magasin de bricolage...

 

Je vais ici vous expliquer pas à pas comment construire une maison, en l'occurrence un atelier et son commerce attenant.

 

Ce qu'il vous faudra

* un cutter de précision

* un bon vieux couteau steak

* un tapis de coupe

* une équerre

* un ou des crayons de bois

* 2 vieux pinceaux-brosses

* un pinceau à poils longs

* un réglet

* un tournevis à gros manche (peu importe la taille vous comprendrez pourquoi)

* une pince pour couper les morceaux de bois

* du polystyrène fin maxi 3 mm

* du polystyrène de 5 mm

* du polystyrène de 10 mm par exemple Atoumousse

* de la colle à bois

* des cure-dents

* une ou des épingles à tête pour les poignées

* un vieux store à lamelles fines ou un set de table ou encore un tapis en bambou

* des bâtons de glace si vous optez pour ma façon de faire le toit

* de la peinture acrylique, noire, blanche, ocre rouge, terre de sienne, jaune de naples, gris chaud (un genre de beige) et celle que vous aurez choisie pour les boiseries de la maison (ici cendre bleue)

 

Voici un aperçu de mon matériel :

IMG_7299.JPG

IMG_7303.JPG

On commence...

1/ Evidemment, il faut d'abord avoir une idée de ce qu'on veut réaliser. Je fais donc un plan sur papier... Les plus soigneux pourront utiliser du papier quadrillé. Je ne représente que les façades des immeubles.

IMG_7298.JPG

2/ Je commence par découper dans le poly de 10 mm les différents morceaux. C'est là que le couteau steak peut être bien utile...

Puis je dessine dessus les fenêtres et les portes, sans oublier de marquer la largeurs des menuiseries. Le grand morceau à droite sur la photo est le fond de la maison. Il n'a pas d'ouverture mais c'est le moment de faire un trou pour passer un éclairage par exemple.

IMG_7301.JPG

 

3/ On découpe au cutter de précision les parties qui devront être vides.

IMG_7302.JPG

 

4/ Vient maintenant le temps de l'assemblage. Là aussi ma technique a évolué avec le temps. Autrefois je collais soigneusement et, comme la colle à bois n'est jamais à prise immédiate, j'avais de mauvaise surprises... Les murs bougeaient...

J'ai donc trouvé un truc, l'assemblage aux cure-dents !!!

Je coupe des cure-dents en 2. J'enfonce côté pointe dans un des morceaux à assembler, puis, en veillant à ce que les deux "murs" soient bien positionnés, j'achève de l'enfoncer dans le deuxième morceau.

Sur la photo suivante, je dois assembler deux parties de l'atelier... Sur celle de droite, vous pouvez voir les cure-dents partiellement enfoncés.

IMG_7304.JPG

Voici ce que ça donne quand on présente les deux parties en position définitive.

IMG_7307.JPG

Il faut à ce moment là être un peu soigneux en enfonçant d'abord un cure-dents d'une extrémité puis celui de la seconde extrémité et enfin celui du centre en veillant à ce que rien ne bouge.

Avec le gros tournevis, je pousse les cure-dents à ras du poly.

IMG_7308.JPG

 

L'assemblage des murs est terminé et net.

Vous pouvez mettre de la colle à bois entre les deux si vous le souhaitez avant de resserrer l'assemblage mais à l'usage ce n'est pas indispensable.

Je fais la même chose avec le troisième mur et j'obtiens ceci :

IMG_7309.JPG

Même manoeuvre pour le reste de la maison qui est ainsi construite...

IMG_7310.JPG

 

5/ La maison étant assemblée, et comme j'ai fait le choix de laisser la porte fermée, je crée ma porte.

Pour cela, je prend des morceaux du store que je coupe à la bonne taille et je les colle côte à côte à la colle à bois...

Pour la poignée, une épingle à tête fera l'affaire. Il est important de la positionner tout de suite car la colle va sécher et vous compliquer la vie plus tard...

IMG_7316.JPG

 

6/ Avec l'expérience, j'ai aussi compris qu'il était utile de mettre une couche sur les boiseries dès cette étape. Je peins également les murs intérieurs sans oublier le sol...

Quand c'est fait, je fixe la maison sur le socle, en poly de 5 mm... avec des cure-dents...

 

IMG_7317.JPG

 

 

7/ Il est temps de passer à la première couche pour les façades.

Je fais donc un mélange de blanc et de noir pour obtenir un gris assez soutenu. Je peins tous les murs extérieurs avec cette teinte.

IMG_7318.JPG

8/ Elle est un peu tristounette la maison comme ça mais ça va s'arranger...

Avec la même teinte je peins des morceaux de poly de 2/3 mm (en général j'utilise des chutes)

Et je laisse sécher le tout...

 

9/ Je découpe des "pierres" dans les morceaux de poly. La technique la plus pratique consiste à couper des bandes puis dans ces bandes les pierres.

Voici ce que ça peut donner...

IMG_7320.JPG

10/ Il reste à les coller sur la façade...

Toujours à la colle à bois. Il faut pour cela vous munir d'un vieux pinceau brosse et d'un pot de yaourt si votre colle n'est pas en pot.

On commence à mieux voir ce que ça va donner...

IMG_7321.JPG

11/ Il faut alors reprendre le gris du mélange utilisé, ou en refaire, ce n'est pas grave s'il n'est pas identique et peindre soigneusement les épaisseurs des pierres et tous les endroits où le blanc apparait.

C'est une étape qu'il ne faut pas négliger, prenez votre temps... Et pensez à retourner la maison dans tous les sens pour ne pas en louper.

 

IMG_7322.JPG

12/ Passons aux toits.

Je commence par couper dans le poly le plus fin un rectangle d'une taille légèrement supérieure à celle du périmètre de la façade...

IMG_7323.JPG

13/ Arrive alors une des étapes les plus longues. Je fais le toit avec des bâtons à glace car j'en ai des milliers en stock mais vous pouvez utiliser une autre technique...

Si vous me suivez il vous faudra :

 

IMG_7324.JPG

 

Il faut d'abord déterminer la longueur des "tuiles"... Et la tracer sur un bâton qui va vous servir de gabarit...

Puis il faut patiemment couper, couper, couper....

Un petit truc pour avoir des tuiles de longueur égale :

IMG_7329.JPG

 

IMG_7325.JPG

14/ Vous avez un stock de tuiles ? Posons la première rangée, il est important qu'elle soit bien alignée...

Je me sers de mon réglet pour vérifier l'alignement...

IMG_7327.JPG

 

Bien laisser sécher cette première rangée.

A chaque nouvelle ligne de tuiles, il faut compenser l'épaisseur. Pour cela vous pouvez utiliser les morceaux restants de vos coupes...

Vous allez ainsi créer la pente du toit.

IMG_7332.JPG

15/ Un aperçu des toits terminés... Bien sûr, il n'y a pas la courbure des tuiles mais une fois peints, ils feront illusion...

 

IMG_7333.JPG

16/ Après avoir laissé sécher soigneusement les toits, je mets une première couche d'ocre rouge... La photo donne un aspect très vif qui n'est pas conforme à la réalité...

 

IMG_7334.JPG

 

17/ Pendant que les toits sèchent. J'attaque les façades...

Une première couche de terre de sienne en veillant à ne peindre que les faces des pierres sans surtout mettre de peinture dans les joints...

Il faut procéder avec un pinceau brosse en balayage gras c'est-à-dire avec un pinceau chargé de peinture mais pas trop...

Je sais ce n'est pas très beau mais c'est utile...

IMG_7335.JPG

18/ Après avoir laissé sécher cette première couche on passe une couche de jaune de Naples en brossage sec cette fois. Cela signifie qu'il faut essuyer le pinceau pour qu'il ne conserve que peu de peinture et brosser activement les pierres pour éviter tout paquet de peinture.

Voilà ce que ça peut donner...

IMG_7336.JPG

19/ Un court temps de séchage et nouveau brossage au gris chaud...

C'est mieux non ?

IMG_7337.JPG

20/ On peut reprendre les toits et eux aussi leur faire subir un brossage avec cette teinte.

 

21/ Dernière étape, un brossage léger avec du blanc sur les zones qu'on veut éclaircir...

 

IMG_7338.JPG

 

22/ Il reste à reprendre sur les boiseries les coups de pinceaux intempestifs lors des brossages et c'est terminé...

 

Il ne reste plus qu'à aménager l'intérieur...

 

Voilà ce que ça donne...

Les meubles à l'intérieur ont été réalisés en bois et polystyrène sauf la grande étagère qui est une récupération (Playmobil) et a été repeinte.

Les objets présents sont soit des jouets de la même marque soit des accessoires de bijoux.

 

IMG_8099.JPG

 

IMG_8102.JPG

 

IMG_8101.JPG

 

IMG_8103.JPG



19/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres